Les nouveaux représentants de Naître et Vivre

Jacques Honoré, nouveau président de Naître et Vivre

Le Conseil d’administration (CA) de Naître et Vivre est son instance décisionnelle ; il agit dans le cadre fixé par l’Assemblée Générale (AG). Lors de l’AG ordinaire du samedi 2 avril  2016, cette instance a été partiellement renouvelée, comme c’est l’usage. Le nouveau Conseil s’est réuni pour la première fois dès la fin de l’Assemblée pour procéder à l’élection du nouveau bureau, instance chargée d’organiser le quotidien de Naître et Vivre.

Etaient présent(e)s : Annie Avenel, Valérie Boudin, Emilie Boveri, Elisabeth Briand-Huchet, Marie-Claude Diamantis, Elsa Foucher, Camille Gerfaud, Marie Grossetête, Gilles Guillotin, Jacques Honoré, Marie-Hélène Lebrun, Oscar Lezcano, Myriam Morinay, Florent Nouguez, Martine Roffi, Bruno Sallagoïty, Christine Tran Quang.

Présentation des membres du nouveau bureau

Un temps a été consacré à la présentation des membres du nouveau bureau. Après avoir entendu les motivations de cette nouvelle équipe, le Conseil l’a élue, à l’unanimité. En voici la composition :

  • Jacques Honoré,  président,
  • Elsa Foucher, vice–présidente, en charge de la coordination et de la communication,
  • Elisabeth Briand-Huchet, vice-présidente, en charge des questions médicales, de prévention et de recherche,
  • Myriam Morinay, vice-présidente, en charge de l’accompagnement et des relations inter associatives,
  • Marie-Hélène Lebrun, trésorière,
  • Isabelle Garroux,  trésorière adjointe,
  • Virginie Baudry, secrétaire générale, secrétaire du bureau,
  • Martine Roffi, secrétaire adjointe, secrétaire du CA et responsable des comptes rendus,
  • Annie Avenel, secrétaire adjointe, en charge du fichier des adhérents.

Les régions représentées au Conseil d’administration de Naître et vivre

Nombre de régions sont représentées au Conseil puisque ses membres viennent de Bayonne, Lille, Nantes, Orléans, Paris, Saint-Etienne, etc. Si certains membres figurent dans les listes de notre association depuis plus de 30 ans, ce qui contribue à donner au Conseil le recul nécessaire, d’autres ont à peine cet âge, ce qui illustre toute l’actualité des enjeux de l’action de Naître et Vivre.

20160402_133155

 

Enregistrer