J’ai besoin de parler de lui. A qui ? Quand ? Comment ?

Parce que la parole et l’échange de vécus entre parents ayant traversé des expériences «similaires» sont aidants sur le chemin du deuil,

parce que des issues que l’on ne soupçonne pas au cœur de la douleur existent pourtant,

et que le seul fait de se rencontrer et d’être là ensemble est déjà tout simplement un pas,

La rencontre animée  par Madame Déborah Fauchon, psychologue clinicienne, qui a travaillé plusieurs années au centre de référence de la mort inattendue du nourrisson de Clamart, nous a aidé à  explorer ce désir, ce besoin de parler de cet enfant qui n’est plus. A partir des réflexions qui sont souvent entendues et portées par l’entourage, les collègues de travail  : » Arrête de ressasser, tu te fais du mal  »  ou les amis qui sont mal à l’aise et tentent de changer de conversation, voire de quitter la pièce.

Regardez la retransmission vidéo de la conférence du 13 décembre 2018 de Madame Déborah Fauchon :