Guiode du bénévolat à Naître et vivre

Pour tous ceux qui se posent des questions sur la façon ou les raisons d’être bénévole à Naître et Vivre, nous vous proposons un guide du bénévolat sous forme de foire au questions

Devenir bénévole : pourquoi, comment ?

Comment faire une offre de bénévolat ?

Vous pouvez nous envoyer vos propositions de bénévolat :

Les membres de l’Association vous accueilleront toujours avec le sourire.

La perte d’un enfant est-elle une condition pour devenir bénévole ?

Non, aucunement. Encore une fois, chacun peut devenir bénévole. Les parents qui se regroupent au sein de l’Association n’ont pas pour but de ressasser ensemble leur chagrin, mais de mettre en commun leur expérience et leurs connaissances pour offrir un accompagnement et un soutien de qualité aux familles touchées par la perte d’un enfant pendant la grossesse et jusqu’à 3 ans.

Les possibilités d’actions sont nombreuses et peuvent s’adapter au temps disponible que vous êtes prêt à donner.
Il faut disposer d’un peu de temps, de compétences dans le domaine et de motivation pour s’imprégner de l’éthique de Naitre et Vivre.

  • accueil des parents endeuillés : les bénévoles bénéficient d’une formation et de l’accompagnement d’une psychologue. C’est un travail d’équipe qui permet de ne pas se sentir seul fasse à la douleur des parents.
  • prévention : gestion des stocks de dépliants, contacts avec les professionnels de santé, présence aux Entretiens de Bichat et autres salons, organisation de réunions d’information au cours de la formation des puéricultrices, contacts avec les pouvoirs publics ;
  • collecte de fonds : organisation d’événements (concerts, événements sportifs, etc), recherche de partenariats ;
  • développement numérique de l’Association : animation du site internet, publication de newsletter, gestion de la page Facebook ;
  • gestion de Naitre et vivre : comptabilité, rédaction des comptes rendus, reçus fiscaux, vente de livres et de DVD.

Je n’ai pas de compétence particulière, puis je devenir bénévole à Naître et Vivre ?

Bien sûr. Être bénévole signifie donner une partie de son temps libre.
Si vous souhaitez nous aider, ponctuellement ou régulièrement, quelles que soient vos compétences, nous vous invitons à nous contacter, et à  compléter ce document
Nous envisagerons ensemble ce qu’il est possible de faire.

Puis-je me faire rembourser mes frais dans le cadre de mon activité de bénévolat pour Naître et Vivre ?

Naitre et Vivre rembourse les frais engagés par ses bénévoles à l’occasion de leur activité associative, si ces derniers en font la demande. Ces remboursements se font sur la base d’une note de frais, accompagnés des justificatifs originaux. Avant d’être engagée la note de frais doit être signée par l’intéressé puis vérifiée et approuvée par un responsable habilité.

NB : sur l’abandon de remboursement des frais
La Loi Buffet du 6 juillet 2000 a instauré un nouveau dispositif qui permet au bénévole qui renonce au remboursement de ses frais de bénéficier d’un reçu fiscal. La délivrance de ces reçus est soumise aux mêmes règles que les remboursements des frais (note de frais approuvée et accompagnée des justificatifs originaux). Elle doit également faire l’objet, de la part du bénévole, d’une déclaration expresse d’abandon apposée de façon manuscrite sur la demande de remboursement.

Ce dispositif engage la responsabilité de l’association vis à vis de l’administration fiscale.
La déduction fiscale est limitée aux règles fiscales en vigueur.

Un bénévole a-t-il un contrat de travail ?

Non, le seul contrat qui lie le bénévole aux associations est un contrat moral. Il s’engage à respecter les règles établies telles que le règlement intérieur et la charte du bénévole ou encore le fonctionnement de la structure.
Le bénévole n’a donc pas de subordination juridique, il peut donc rompre ce lien sans préavis ni indemnités.
A Naître et Vivre, il a été établit une charte de bénévolat que chaque bénévole doit signer avant son engagement dans l’association.
Cette charte définit en quelque sorte les clauses du contrat moral, notamment en termes d’engagement.
Il s’agit d’un engagement mutuel de la part de l’association et du bénévole. L’association doit considérer le bénévole comme un collaborateur mais aussi l’aider dans ses démarches.
Quant à lui, il doit accepter les principes et les valeurs de l’association, être solidaire du développement de l’association en accord avec la stratégie mise au point par la direction mais surtout prévenir lors d’un empêchement et agir avec sérieux.

Je suis mineur, puis-je devenir bénévole au sein de votre association ?

Oui, cependant, il est préférable que le mineur délivre une autorisation écrite de la part de ses parents ou de ses tuteurs au moment de son implication au sein de Naître et Vivre.

Les bénévoles sont-ils couverts par une assurance ?

Les bénévoles intervenant sont couverts par l’assurance responsabilité civile de Naître et Vivre contractée auprès de la MACIF.

« Comme rien n’est plus précieux que le temps, il n’y a pas de plus grande générosité qu’à le perdre sans compter. »

Marcel Jouhandeau

Download PDF

Télécharger cet article en PDF