La chanson « Vivre un jour »

Après avoir vu un reportage sur la mort subite du nourrisson, sur ces enfants qui n’auront pas la chance de vivre, sur ces parents qui « survivent », Jérôme Berger a écrit la nuit même ce texte :

Naître vivant mais prisonnier du temps,
Quelques heures de vie mais toujours inconscient,
Quelques souffles de vie pour bâtir un amour,
Ne vivre qu’un jour mais être toujours.

Tant d’aurores qu’il n’aura pas vu luire,
Tant de mots qu’il n’aura pas su dire,
Tant de larmes qu’il avait à verser,
Comme autant de joies qu’il avait à crier.

Papa, Maman, la souffrance est immense
Survivre ? Pourquoi… quand on y pense !
Un épaule, une main pour tenter d’apaiser,
Se relever… sans jamais oublier…

Mourir avant de voir la vie,
Mourir avant d’avoir envie,
Un cœur qui ne bat plus…
Qu’aux rythmes des sanglots perdus.

jerome_berger

Jérôme Berger, 26 ans, originaire de Bordères en Aquitaine, compositeur de notre chanson.

Cette chanson est née d’une collaboration entre différents univers artistiques : Sansberro à la composition, Sende à l’interprétation, Jean Yves Griffier aux arrangements et Jérôme Berger pour les paroles.

Download PDF

Télécharger cet article en PDF