Une rentrée sous le signe de l’automne

Chers parents et sympathisants,

Ca y est, Naître et Vivre a fait sa rentrée.

Pour certains d’entre nous, les bons souvenirs des dernières vacances sont mêlés de tristesse en cette rentrée qui se vit sans notre enfant. Les bienfaits de cette parenthèse estivale paraissent s’estomper trop rapidement.

Mais dans ce contexte, Naître et Vivre tente de maintenir le cap, de garder ce lien précieux et de vous rappeler notre énergie et notre mobilisation pour les partager avec vous : pas de Brexit pour Naître et Vivre, on ne laisse pas tomber. Solidarité, échanges, partage : on n’a encore rien trouvé de mieux pour traverser ces fractures de vie.

Les projets de Naître et Vivre sont nombreux pour cette nouvelle année, comme autant de possibles offerts : ouverture d’un groupe de parole sur Paris, accueil de plusieurs couples N&V Grand Ouest, arrivée de nouveaux bénévoles, ouverture d’un second niveau de formation, sans compter de nombreuses réalisations…

Le mois de septembre puis le mois d’octobre sont riches en événements :

  • Dans plusieurs régions, en étroit partenariat avec les centres de référence (Nantes, Clamart, St Etienne…) s’est tenue la semaine de prévention de la MIN (19-24 septembre). Animation de stands et rencontres avec les professionnels et les parents ont émaillé cette semaine qui précédait le rendez-vous annuel du congrès de l’ANCReMIN à Nice.
  • A Paris, la rencontre entre parents du 29 septembre avait pour objet la proposition d’un groupe de parole. Il est en cours d’ouverture.
  • A Rennes, une rencontre avec Marie-Claire Chain pour parler du deuil des grands parents et pour marquer l’entrée de Naître et Vivre Grand Ouest dans le collectif de Vivre son Deuil Bretagne a eu lieu le 4 octobre.
  • Au rendez-vous annuel des entretiens de Bichat, au Palais des Congrès les 7 et 8 octobre, de nombreux bénévoles se sont succédés pour tenir le stand durant les journées de pédiatrie, de puériculture et de la petite enfance.

Notre présence à ces manifestations a le double objectif d’être à vos côtés, vous parents endeuillés, afin que vous vous sentiez moins isolés sur le chemin du deuil, et de travailler à une meilleure compréhension de la mort inattendue du nourrisson, dans l’espoir de faire baisser le nombre de bébés décédés.

Enfin, en cette rentrée, nous vous rappelons que vous avez la possibilité d’inscrire le prénom de votre enfant sur une frise, sur le mur du local de Naître et Vivre, en témoignage de leur passage parmi nous.

fresque des prénoms de nos enfants

La fresque des prénoms de nos enfants, au local parisien de Naître et Vivre

 

Au nom de toute l’équipe de Naître et Vivre, nous vous souhaitons de traverser la période de la Toussaint, souvent pleine de souvenirs et de rituels, entourés de chaleureuses pensées…

Avec toute notre sympathie,

L’équipe de bénévoles de Naître et Vivre

 

Download PDF

Télécharger cet article en PDF