Naître et vivre propose un certain nombre de ressources d’aide et de soutien aux parents endeuillés, parmi lesquelles des témoignages, des comptes rendus de réunions à thème et des ouvrages sur le deuil.

La plupart de ces ressources sont des documents téléchargeables directement sur le site.

Témoignages de parents endeuillés et des proches

Naître et Vivre nous aide

Quel soutien peut apporter Naître et Vivre dans le cheminement du deuil de son enfant ? Deux mamans de l'association témoignent sur le soutien apporté par Naître et Vivre après la perte de leur enfant. Ces témoignages ont été publiés dans le cahier de la puéricultrice d'Août et septembre 2015 (n°289) dont un dossier a été consacré à la Mort Inattendue du Nourrisson et à l'accompagnement de parents endeuillés. Marie […]
Lire la suite

Comptes rendus des réunions à thème et événements de soutien aux parents en deuil

L’ensemble des nos rencontres ou réunions à thème fait l’objet d’une rédaction de comptes rendus destinés aux parents souhaitant découvrir ou se réapproprier une thématique précise touchant au deuil d’un enfant. Vous pouvez consulter en ligne ci-dessous la liste des comptes rendus des réunions à thème, ou prendre contact avec un membre de l’Association pour avoir des renseignements précis sur une thématique.

1. Le deuil

Face au deuil, comment aider et se faire aider ?

Le décès d’un proche est l’un des événements les plus pénibles de la vie. Ses répercussions sont immenses. S’en remettre de-mande du temps. Que vous veniez de perdre un être cher ou que l’un de vos proches soit en deuil, ces quelques lignes sont pour vous. Sachez que vous n’êtes pas seuls. Des relais existent pour vous accompagner. Voici quelques clés « pour aider à aider ». Le premier texte est l’adaptation d’un texte provenant du site d’une association canadienne ; […]

Quand les circonstances de la mort violente entravent le cheminement du deuil

La mort fait toujours irruption dans le quotidien de nos vies avec une violence qu’il nous est difficile d’anticiper (C.Faure). Qu’elle soit attendue, ou brutale et inattendue elle vient toujours trahir notre insouciance, notre sentiment profond d’invulnérabilité et de sécurité. Mais la mort fait aussi irruption dans un fonctionnement sociétal encore très pudique voire défensif imposant finalement des conduites normatives et codifiées parfois bien étrangères à ce que l’on […]

Solidarité lorsque le deuil survient

Regards croisés avec Muriel Millot et Marie Louise Dufag-Moreau, de l'association Élisabeth Kübler-Ross France. Pour nous, accompagner c'est être ni devant, ni derrière, mais avec... Accompagner, ce n'est pas avoir de projet pour l'autre, ni se mettre à sa place, mais simplement cheminer à ses cotés, s’engager. Accompagner, c'est être soi-même en face de l'autre, sans jugement, en toute confidentialité, confiant en la magie de la relation. Accompagner, c’est conserver un regar […]

La psychoénergétique et le chemin du deuil

Chantal Haussaire Niquet, à partir de son témoignage de parent endeuillé et de sa pratique de thérapeute a animé notre rencontre à thème du 24 juin 2015. Sa vie de « wonder woman » carriériste s’arrête lorsqu’elle perd un premier bébé. Elle s’effondre puis se jette dans un activisme associatif forcené, une lutte effrénée pour la reconnaissance de tous les petits morts sans « suffisamment d’existence » pour avoir droit à une naissance légale. Sa vie de «wonder woman […]

Le deuil, le comprendre pour mieux le traverser

C’est un sujet tabou, une affaire intime. Le deuil se vit en silence, dans la sphère privée, sans que l’on en connaisse forcément les mécanismes. Pourtant, il correspond à un processus et en connaître les clefs peut aider à traverser cette souffrance du mieux possible. C’est la conviction que le Dr Christophe Fauré, psychiatre et auteur, a partagé lors d’une conférence qui a suscité un passionnant débat au sein de Naître et Vivre. Une conférence pour parler, librement […]

Le corps face au deuil

Petite J.

Quand c’est dans son corps que se fait la traversée du deuil d’un enfant. Comment le corps face au deuil, nous parle ? La perte d’un enfant est un traumatisme, car il y a bien une blessure, une effraction qui vient mettre à mal les capacités du parent. Il est habituel de penser cette perte comme quelque chose qui se passe uniquement dans la tête, et de la tenir isolée de ce qui se passe ailleurs dans le corps. Pourtant, si, certes nous avons un corps, nous habitons ce corps. Tout d […]

Pourquoi faire appel à l’association Naître et Vivre dans cette traversée du deuil (mai 2014)

Souvent posée, cette question a fait l’objet d’une après-midi d’échange avec des parents concernés. « Que peut-on attendre d’une structure associative dans cette situation ? Que peut apporter une association à un couple, un parent qui vient de perdre son enfant ? CR Rouen 2015f […]

Les rites familiaux, sociaux, collectifs, peuvent-ils aider après la mort d’un enfant ?

Le Grand-Sébille C.

Conférence de Catherine Le Grand-Sébille, socio-anthropologue, maître de conférences, faculté de médecine Lille 2, lors de l’assemblée générale de Naître et Vivre, le 6 avril 2013 : après la mort d’un enfant, comment les rites funéraires et les rituels de deuil, familiaux, sociaux, collectifs, peuvent-ils aider? cliquer ici pour lire le compte-rendu PDF « Les socio-anthropologues (=anthropologues sociaux et culturels, c’est le même métier qu’ethnologue) s’intéress […]

Cérémonies, ritualités et réflexions autour du deuil périnatal (2013)

Rocle J.P.

Une souffrance... et une grande fragilité... La mort d’un petit enfant, tout particulièrement avant, pendant ou peu après la naissance, met les parents dans une situation de grande fragilité. 2013 CR 21 03 13 JPRocle […]

Vivre le deuil au jour le jour

Fauré C.

S’il est évident que l’on ne peut pas dans le deuil faire l’économie de la souffrance, le fait de comprendre les processus du deuil est un moyen de l’atténuer. Christophe Fauré, médecin psychiatre, expose les quatre étapes inéluctables qui caractérisent chaque deuil tout en reconnaissant leur spécificité. Il termine par quelques conseils. cr_christophe_faure […]

Deuil et mal-entendus

Maubon M.

Malentendu : divergence d'interprétation sur la signification de propos ou d'actes entraînant un désaccord, une non compréhension. Dans ou lors d'un deuil, nombreux, très nombreux sont les malentendus. Sans doute pourrions-nous dire que lorsque nous souffrons d’être en deuil, c’est aussi parce que nous sommes « mal-entendus ». Télécharger le compte rendu de la réunion à thème du  29 mars 2012 animée par Marielle MAUBON, psychologue.   […]

Parents en deuil : comment rester en liens avec son enfant mort (2009)

A.Ernoult A.

En choisissant ce titre, nous avons assumé que tous les parents voulaient garder le lien avec leur enfant mort. Je n’en suis pas sûre. Il me semble qu’il y a aussi des parents qui veulent, ou disent vouloir, tourner la page, ne plus faire référence au passé et tirer un trait sur ce qui leur est arrivé. Cela peut parfois les conduire à changer complètement de vie pour ne plus être en contact avec ce qui fait remonter les souvenirs. cr_040609_aernoult […]

La culpabilité (2007)

Garih A.

La culpabilité est inscrite dans le déroulement du deuil, tout comme la sidération, la dénégation, la révolte et la dépression. Arlette GARIH, psychanalyste, bien connue de l’association, introduit la réunion en précisant les deux formes que revêt la culpabilité après un deuil : la culpabilité consciente et la culpabilité inconsciente. Afficher le compte-rendu complet de cette réunion à thème. […]

Pourquoi parler de son deuil (2004)

Beauthac N. et Poivre V.

Nous étions 34 pour écouter Nadine BEAUTHEAC présenter l’historique des groupes de soutien à l’association Naître et Vivre. Pour entendre aussi Véronique POIVRE qui participe à une autre association «Apprivoiser l’Absence» et qui est animatrice d’un groupe de soutien. Ce soir sont également présents des parents qui ont participé à ces groupes d’entre-aide. Dans le but que chacun puisse librement leur poser les questions qu’ils souhaitent. Et que ces parents p […]

La culpabilité (2003)

Garih A.

Après un court exposé sur la culpabilité consciente et inconsciente, Arlette Garih, psychanalyste, commente les nombreux témoignages de parents sur leur culpabilité face aux circonstances du décès de leur enfant. La culpabilité est inévitable dans le deuil. Arlette Garih fournit quelques pistes pour faire avec, et la dépasser… avec le temps. […]

2. Le retentissement du décès

Les grands-parents en deuil d’un tout-petit

Chain M-C.

Même si, les plus éprouvés sont bien sûr les parents, lorsque survient la mort subite d’un nourrisson, la peine des grands-parents existe aussi. C'est une double peine ou un double traumatisme subit par les grands parents : la souffrance liée à la perte de ce petit être qui avait ouvert un prolongement à leur filiation et qui leur procurait un immense bonheur et celle liée à la détresse de leur enfant qui se retrouve endeuillé. Ils sont peinés et désemparés. Quelles attitudes […]

De l’un à l’autre, osciller entre la vie et la mort – la perte d’un jumeau 2014

Fohn B.

Bruno Fohn est psychologue au Centre Régional Hospitalier de Liège en Belgique où il travaille en lien avec le service de gynécologie-obstétrique. Il suit à la fois les personnes rencontrant des problèmes dans un projet de conception d'enfant (PMA), des futurs parents confrontés à un problème en cours de grossesse et des parents confrontés à la prématurité, au handicap, au décès. 2014 CR 13 02 BFohn […]

Quels repères proposer aux parents endeuillés pour aider l’épanouissement des frères et sœurs. (2013)

Marinopoulos S.

Dans le cadre de sa mission d'accompagnement des parents et proches endeuillés d'un tout petit, Naître et Vivre a accueillie Mme Marinopoulos, afin de parler de l'évolution de la fratrie suite au décès d'un proche et plus particulièrement d'un bébé que ce soit de mort inattendue (MIN) ou d'autres causes. 2013 CR SMarinopoulos Repères aux parents pour les enfants […]

Quand le livre pour enfant nous aide à parler de la mort du nourrisson aux frères et sœurs ou au sein de la famille élargie (2012),

Delval M.H.

Cette réunion regroupa de nombreux parents venus avec des interrogations diverses sur cette problématique de la difficulté de parler du deuil aux enfants présents et à ceux à venir, qui n’ont pas connu l’enfant décédé. Tous sont repartis forts de l’expérience des parents plus anciens et des suggestions des professionnels sur la manière d’aborder ce sujet délicat. A l’unanimité les parents ont trouvé une aide considérable dans la lecture de ce livre pour faire compren […]

Le couple est–il en danger face au deuil d’un enfant ? (2012)

Garih A.

La réunion de ce jeudi soir regroupait plusieurs couples ayant perdu un enfant : tous avaient des histoires différentes et leurs enfants étaient décédés à des âges et des places différentes dans la fratrie. Mais tous avaient conscience de la difficulté d’une telle épreuve pour leur couple et cherchaient des pistes pour la surmonter.  Compte rendu de la réunion Naître et Vivre du 11 octobre 2012 animée par Arlette Garih, psychanalyste à l’hôpital Cochin-Port-Royal […]

Comment les différentes générations d’une famille peuvent vivre un tel deuil ?

Garih A.

Introduction d'Arlette Garih: Après le décès de leur enfant, les parents sont touchés au premier chef. Mais familialement, une nouvelle dynamique va devoir se mettre en œuvre. Avant d’approfondir cette question, pour les parents qui nous rejoignent pour la première fois, je me permets de rappeler les différentes étapes du deuil. Ces étapes peuvent être plus ou moins longues, selon les personnes, et certaines étapes n’existeront pas, mais il y a différentes phases à […]

Pourquoi et comment expliquer à la fratrie la perte d’un ainé ? (2010)

Dumoulin M.

Réunion animée par Maryse DUMOULIN, médecin, Maître de Conférences en éthique et Santé Publique à la Faculté de médecine de Lille II, et Présidente de l'association « Nos tout- petits ». Tout d’abord Maryse nous rappelle que l’enfant a une perception différente de la mort selon son âge, puis elle nous donne des pistes de réflexions pour répondre aux multiples questions que peuvent nous poser nos enfants. Pourquoi et comment expliquer à la fratrie la perte d’un ainé […]

Pourquoi les relations avec l’entourage et en couple sont-elles si difficiles ?

Garih A.

Après un court exposé des étapes du deuil, Arlette Garih, psychanalyste, répond aux questions de parents. Comment réagir face à l’entourage, parents, amis, collègues, dans une société où le décès, particulièrement d’un tout-petit, est un sujet plus ou moins tabou ? POURQUOI LES RELATIONS AVEC L’ENTOURAGE, LA FAMILLE ET EN COUPLE SONT-ELLES SI DIFFICILES ? […]

Les parents et les frères et soeurs, face à la mort d’un bébé (2005)

Bouguin M.A.

Devant la mort brutale et incompréhensible de votre bébé, vous, parents, questionnez les médecins. Les débuts de réponse constituent souvent une première balise sur le long et douloureux parcours où vous avez été projetés. C’est un premier point d’appui dans ce moment de bascule. cr_201005« ETRE PÈRE… DEVENIR PÈRE »Canouï […]

Lorsque le deuil d’un tout-petit survient, quelles implications au niveau du couple ?

Faure C.

Christophe Fauré commence par décrire les étapes du deuil mais sachant que le processus n’est pas linéaire, que chacun évolue à son propre rythme, et que la mort d’un enfant n’est pas vécue de la même façon par un homme et par une femme, il analyse son retentissement au niveau du couple. Puis il donne quelques pistes pour s’aider. Pour lire ce compte rendu, cliquer ici. […]

Lorsque le deuil d’un tout-petit survient, quelle implication au niveau de la famille élargie ? (2004)

Garih A.

Arlette GARIH entame cette soirée en soulignant l’aspect délicat de la question. « En effet, dit-elle, on entend beaucoup parler de relations conflictuelles entre enfants et parents d’une part, et d’autre part il y a une forme de gêne sur ce sujet, car les grands-parents ont une position extrêmement délicate. Avec quelques témoignages, nous allons essayer de mieux comprendre. cr_250304 […]

3. Reprendre le cours de la vie

Envisager cette année sans lui, sans elle

Déborah Fauchon est psychologue. Pendant 3 ans, elle a travaillé en réanimation néonatale dans le centre de référence de l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart. Elle y a accompagné des familles. Déborah a intégré l’association Naitre et Vivre en tant que bénévole. C’est la troisième soirée à thème qu’elle anime pour l’association. Elle nous invite cette fois à partager sur notre vécu des fêtes de fin d’année. Sa présentation s’articule autour de deux questions […]

Fracture de vie

Lepine E.

Emmanuelle Lépine est psychologue clinicienne spécialiste du stress post traumatique. Elle nous propose de mieux comprendre la fracture opérée sur nos vises par la perte d'une enfant. Elle dit la difficulté pour les victimes d'évènements terribles d'exprimer des sentiments qui se bousculent; elle dit aussi l'épreuve pour un(e) praticien(nne) de prendre en charge des parents endeuillés. Elle évoque aussi l'attention mutuelle au sein des familles, malgré les freins pour se le dire. D' […]

L’absent des fêtes de Noël

Noël est la fête des enfant et nous avions projeté une ambiance festive, avec le ou les nôtres. Aujourd'hui il nous faut faire face à l'absence. Avec le temps, on apprend à composer avec l’absence de notre enfant. Mais les premiers Noël peuvent être particulièrement éprouvants. En discuter et réfléchir avant, peut nous préparer à affronter ces moments, à mettre en place des « stratégies » face aux sollicitations de la famille et des amis durant cette période. Arlette Gari […]

C’est une vie

Une nouvelle forme de réunion à thème entre parents s'est déroulée, le jeudi 17 septembre 2015, autour d'un film sur le deuil périnatal. Ce visionnage, ensemble, a permis ensuite des échanges d’une grande richesse entre les parents présents. Le film « C’est une vie » a été produit par "Une fleur, une vie"*, un collectif d’associations auquel appartient Naitre et Vivre. Il s’adresse « à tous ceux qui voudraient mieux comprendre ce qui se vit lorsqu’un couple perd un enfan […]

C’est une vie film (sept 2015)

Je vois le film pour la seconde fois ... Il y a plein de choses qui sont abordées, c’est un film riche ouvert à des publics variés. Je me demande ce qui résonne dans le film pour des parents qui viennent juste de perdre un enfant. Pour moi, ce qui aurait résonné le plus fort je crois, c’est ce qui est exprimé à propos du décalage vis-à-vis de l’entourage. C’est ce qui m’aurait le plus parlé dans les premiers temps du deuil. Témoignage d'une maman rencontrée lor […]

Se reconstruire après la perte de son enfant ?

Reprendre le cours de sa vie, et se reconstruire, est ce possible ? La rentrée scolaire, moment si délicat, qui marque une reprise où chacun autour de nous fait des projets. Pour nous, parents en deuil, cette douleur, ce décalage, et malgré tout une envie profonde de reprendre. "J'aimerai que ça reparte, avant j'étais bien et est-ce que c'est possible?" Arlette GARIH, psychanalyste, est venue, le 23 octobre 2014, évoquer avec nous "comment se reconstruire après la perte de son enfant […]

Reprendre le cours de sa vie (2014)

Garih A.

Pourquoi ce thème? parce que c'est la rentrée, la rentrée scolaire, qui marque la reprise. Aussi parce que des parents ont été confronté à ce drame pendant l'été. Il y a quelque chose qui est assez insupportable par la notion de rentrée, c'est que tout le monde est en train de faire des projets et qu'on n'est pas là dedans. Cette douleur, ce décalage, comme si on n'était pas dans la vie, comme des extra­terrestres. Avec en même temps une envie profonde de reprendre, […]

L’écriture : une place privilégiée dans le deuil

D. Davous

Dominique Davous était notre invitée lors de notre réunion à thème du vendredi 26 juin 2014. Elle est venue témoigner de la place et du rôle de l'écriture après un deuil et spécialement celui d'un enfant. Dominique Davous a perdu sa fille Capucine à l'âge de 14 ans. Ce drame l'a conduite vers de nouveaux investissements au sein de l'association "Apprivoiser l'absence" et dans la rédaction de deux livres. De nombreuses personnes passent en effet par l'écriture après la perte […]

Comment envisager la rentrée sans eux ? (2013)

Garih A.

Cette réunion rassemblait ce jour de nombreux parents ayant perdu leur enfant dans des circonstances différentes, à des âges variés et pour certains il y a très longtemps ; mais tous ont souhaité apporter leurs témoignages et échanger leurs expériences afin que tout le monde reparte plus fort et plus armé pour faire face à cette épreuve qu’ est la disparition d’ un enfant. Comment envisager la rentrée sans eux ? […]

Comment envisager une année sans eux ?

Garih A.

Pour les parents nouvellement endeuillés la question se pose rapidement « comment envisager une année sans eux » « comment réussir à continuer ? » Et très vite on se demande même comment envisager une VIE sans eux ? 2012_cr_26_01_12_ag_comment_envisager_une_annee_sans_eux […]

Comment traverser la période des « fêtes » de fin d’année en l’absence de notre enfant ?

Garih A.

Quand on a perdu un enfant, on a du mal à trouver sa place, et encore plus dans les périodes sensées être festives (mariages, baptême, Noël..). Tout le monde est content, sauf nous. L’absence de l’enfant fait qu’on ne peut plus être dans l’ambiance générale. div class="clearfix"> CR_A Garih_fêtes […]

Après la mort d’un tout petit, comment reprendre pied dans la vie ?

Dill F.

Vous trouverez dans ce compte-rendu, quelques pistes de réflexion sur les étapes et le chemin du deuil, présentées par François Dill, puis un écho des échanges entre les parents et grand parents présents lors de cette soirée. cr_« Après la mort d’un tout petit, comment reprendre pied dans la vie ? » F.Dill […]

Être père… Devenir père (2004)

Dr.Canouï

Nous étions 15 personnes à assister à cette réunion animée par le docteur Canouï, pédopsychiatre auprès des enfants malades de l’hôpital Necker et de leurs familles. En préambule, le Dr Canouï a tenu à insister sur le rôle prépondérant que jouent les associations envers des parents qui connaissent la mort d’un enfant. Elles sont des lieux d’écoute, de rencontre et d’accompagnement privilégiés. cr_170604 […]

4. Reprendre le travail

Aucun compte-rendu de réunion n'est actuellement publié dans cette thématique.

5. Apport de la médecine et de la recherche

Régulation du système nerveux autonome du nourrisson et ses applications cliniques actuelle

Dr Patural H.

Le Pr Hugues Patural est pédiatre, Chef de service de Réanimation néonatale et pédiatrique au CHU de Saint-Étienne, responsable du Centre de référence MIN. Travaillant dans cet hôpital où il y a environ 3500 naissances par an, et confronté à la problématique des MIN, il a décidé d’en chercher à comprendre les mécanismes. 2013 CR 06 06 13 HPatural […]

Que pouvons-nous attendre de la médecine et de Naître et Vivre face à la mort inattendue d’un bébé ?

Dr Briand-Huchet E.

Qu’attendre de la médecine ? C’est se poser la question « qu’attendre des médecins et des autres professionnels de santé ? ». Qu’attendre de Naître et Vivre ? C'est à dire de cette association dont les trois buts sont  l’étude des problèmes liés à la MSN, l’accueil et l’accompagnement des familles, et l’aide à la recherche et à la prévention. Compte rendu de la réunion du 30 septembre 2010, animée par le Dr Elisabeth Briand-Huchet, pédiatre, centre de réf […]

Recherche expérimentale et Mort subite du nourrisson : Gène Necdin, Sérotonine et Déficits respiratoires

DrHilaire G. et Dr Gallero J.

En quoi la recherche chez l’animal peut-elle contribuer à améliorer la compréhension de la MSN ? Pour y répondre, Gérard Hilaire évoque les travaux de 3 équipes de chercheurs. Conf G Hilaire et J Gallego 20 03 10 CR […]

6. Les grossesses suivantes

Désir de redonner vie

Tant de questionnements, de doutes, de peurs, de désirs aussi à l'idée de porter et donner à nouveau la vie. Un instinct de vie peut nous pousser à "créer la vie alors que la marque de la mort est à jamais en nous", comme l'écrit A. Ernoult-Delcourt dans "Apprivoiser l'absence". Nos ressorts psychologiques dépassant bien souvent le simple instinct, "votre décision de revivre ne peut-être que le fruit d'un cheminement intérieur, et il n'y a pas de temps minimum ou maximum imparti pour […]

Le désir d’une grossesse suivante, l’arrivée d’un autre enfant (2013).

Boverie E. et Briand-Huchet E.

Étaient présentes pour cette réunion d’échange, de réflexion et de partage : Des mamans, dont certaines attendaient un nouvel enfant, Des papas, dont plusieurs prirent la parole, La grand mère d’un petit enfant décédé, la sœur d’une maman en deuil, une amie, une bénévole d’une autre association sur le deuil. 2013_cr_31_01_13_grossesse_et_enfant_suivant […]

Quel suivi pour les grossesses et les enfants d’après ? (2011)

Caumel Daiuphin F.

Francine Caumel-Dauphin, sage femme en libéral après avoir été sage-femme dans un service hospitalier puis cadre de santé, va introduire la réunion et donner très vite la parole à la salle : La grossesse qui commence après le décès d’un tout-petit mort de mort subite du nourrisson ne nécessite pas de surveillance médicale, physique, particulière. 2011_cr_25_03_11_fcd_grossesse_suivante […]

Qu’en est-il de la grossesse suivante ? (2004)

Briand E.

Il s’agit d’un sujet très délicat, qui implique des aspects médicaux mais aussi, et surtout, des sentiments et émotions difficiles de la part des parents. Après un événement aussi bouleversant que la mort d’un bébé, le désir de grossesse correspond à un objectif de vie, à une petite flamme qui renaît. Elisabeth Briand-Huchet est pédiatre, responsable du Centre de Référence de l’Hôpital Antoine Béclère à Clamart et Médecin conseil de l’Associat […]

7. Être témoin dans les médias

Intérêts et risques d’être témoin pour un média. Pourquoi a-t-on besoin de raconter son histoire ?

Garih A.

Nous avons débuté la réunion en regardant ensemble l’enregistrement de deux émissions télévisées récentes sur la mort inattendue du nourrisson, durant lesquelles des parents ont témoigné cr_040210 Inéêts et risques dêtre témoin pour un média ? […]

Manifestations familiales

Cérémonie deuil périnatal

Depuis janvier 2010, le 1er mardi de chaque trimestre a lieu au crématorium du Père Lachaise un temps de recueillement et de souvenir, proposé aux parents et proches concernés par un deuil durant la grossesse (deuil périnatal) dont le devenir du corps a été organisé par une institution hospitalière parisienne ou francilienne. Certains parents qui n'ont pas pu, ou pas voulu, organiser des obsèques s’interrogent parfois sur le devenir du corps de l’enfant après le décès. Les […]

Une fleur, une vie 2015

Pour la troisième année consécutive Naître et Vivre a participé le 9 mai 2015 à cet événement ; en mémoire des tout-petits morts avant, pendant et après la naissance. Naître et Vivre partage avec les autres associations du collectif* l'ambition de contribuer à ce que la mort d'un tout-petit ne soit plus un tabou ! Le deuil périnatal, la mort d'un tout petit est un deuil si difficile à vivre, à porter, à exprimer, à dire (et à entendre ou faire entendre) avec lequel chacun che […]

Parler du deuil périnatal

[caption id="attachment_4577" align="alignleft" width="162"] les roses Une fleur, une vie[/caption] Une belle journée de partage et de sensibilisation au deuil périnatal Naître et Vivre était présente, pour la 3ème année consécutive, sur le parvis de la mairie du 15ème arrondissement à Paris, le 9 mai dernier avec les associations du collectif ; AGAPA, SPAMA, L'enfant sans nom-Parents endeuillés, ADEP 56 . Peut-être y avez-vous participé de près ou de loin?... A la fin de cette […]

Diaporama « Une fleur une vie 2013 »

Le 4 mai dernier (2013), une journée de sensibilisation au deuil périnatal a été organisée, sur le parvis de la Mairie du 14e arrondissement de Paris, par un collectif d'associations : AGAPA, L'ENFANT SANS NOM-PARENTS ENDEUILLES, ADEP 56 et NAÎTRE ET VIVRE. C'était la 1ère édition en France d'une telle journée. Un gros bouquet de plus de 1000 fleurs a été élaboré, chacune des fleurs évoquant la mémoire de celui ou celle qui n'a pu naître, est né mort ou est mort peu après sa […]

Ouvrages d’aide et de soutien au deuil périnatal

Naître et vivre met à la disposition des parents des ouvrages permettant d’aider l’adulte ou l’enfant à passer le cap difficile du deuil d’un tout-petit.
Vous pouvez consulter la liste des ouvrages d’accompagnement au deuil disponibles au sein de l’Association.

Download PDF

Télécharger cet article en PDF