La baignade d’un tout-petit : redoublons de vigilance

L’été : il nous faut redoubler de vigilance autour des pièces d’eau.

Savoir protéger l’enfant d’une noyade en piscine privée

Rappel des précautions !

Le Docteur Lavaud, président du Comité National de l’Enfance rappelle qu’en cette période estivale, il est nécessaire  de rester très vigilants à la sécurité des tout-petits autour des pièces d’eau. Les enfants de moins de 6 ans sont malheureusement les premières victimes des noyades accidentelles en piscine privée.

L’enfant quel que soit son âge, ne doit pas jamais être laissé seul  dans l’eau ou à proximité.

Un enfant pouvant se noyer sans bruit en moins de trois minutes dans vingt centimètres d’eau, seule une surveillance active et constante des adultes permet une prévention efficace. Il est donc important de ne jamais le laisser tout seul et de ne jamais le quitter des yeux.

Que faire de plus ?

  • Vous pouvez initier l’enfant à la nage dès l’âge de 3-4 ans et lui faire prendre conscience du danger.
  • Vous ne pouvez pas être là pour  surveiller : vous devez désigner un  adulte responsable, et un seul. Vous devez équiper l’enfant de brassards, d’une bouée ou d’un maillot de bain à flotteurs disposant d’un marquage CE.
  • Vous avez la responsabilité de surveiller un ou des enfants : assurez vous que soient posés à côté de la piscine une bouée, une perche et un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible. ƒ Après la baignade, penser également à sortir de l’eau tous les jouets qu’un enfant pourrait vouloir attraper et pensez à remettre en place l’équipement de protection (barrières, alarme, couverture ou abri). Ne laissez pas l’accès libre.

Voir les recommandations  de l’INPES.

Voir les recommandations du Livre bleu : site de l’enfant du premier âge, traitant de la grossesse, de l’accouchement et de la naissance jusqu’aux trois ans de l’enfant.

Retrouvez le livre bleu sur facebook !

Download PDF

Télécharger cet article en PDF