Naître et vivre est une association de lutte contre la mort inattendue du nourrisson (MIN) composée de parents, de professionnels de santé et d’acteurs de terrain issus du monde de la petite enfance. Fondée sur un principe de bénévolat et d’entraide, son action porte sur l’accompagnement des parents, la prévention de la MIN et le soutien à la recherche.

L’association Naître et vivre mène, depuis 1979, des actions de soutien aux parents endeuillés par la perte d’un tout-petit, de prévention et de soutien à la recherche scientifique sur la mort inattendue et la mort subite du nourrisson (MSN). Fondée par des parents confrontés à la disparition brutale de leur enfant, et rejoints par la suite par des professionnels médicaux et paramédicaux, elle est reconnue d’utilité publique depuis 1991.

Objectifs et valeurs de l’Association

Les objectifs de Naître et vivre sont inscrits dans ses statuts. Ils concernent quatre niveaux d’action permettant de lutter contre la mort inattendue du nourrisson et d’améliorer la prise en charge des familles confrontées à ce drame :

  • rassembler les parents endeuillés afin de mieux connaître les causes et mécanismes de la mort subite du nourrisson, mais aussi les parents ayant perdu un enfant de 0 à 3 ans au cours de la grossesse ou dans un autre contexte, ainsi que des professionnels de santé engagés dans ce domaine ;
  • favoriser la recherche médicale consacrée à l’étude et la prévention de ces accidents, sous la forme d’allocations de bourses de recherche, de participation à des congrès nationaux et internationaux ou d’actions concrètes en faveur de l’amélioration des connaissances épidémiologiques, comme la création de l’Observatoire des MIN ;
  • informer et former le public et les professionnels concernés au sujet de la prise en charge et la prévention de MIN en éditant des ressources ciblées (affiches, plaquettes) et en communiquant autour des événements médiatiques (forums, colloques, conférences, salons, formations, Entretiens de Bichat, etc.) dans lesquels Naître et vivre est impliquée ;
  • accompagner et soutenir les parents dans leur parcours de deuil grâce à une écoute permanente par téléphone (01.47.23.05.08) et par mail (contact@naitre-et-vivre.org) et à des rencontres sous forme d’entretiens, d’ateliers ou de réunions.

Fonctionnement de Naître et vivre

L’Association est composée de parents (endeuillés ou non), de sympathisants, de professionnels médicaux et paramédicaux et d’acteurs de terrain, tous bénévoles.

Organisation de l’Association

Notre action s’articule sur l’organisation suivante :

  • un bureau chargé d’exécuter les décisions prises par son assemblée générale ;
  • un Conseil d’administration qui prépare les travaux de l’assemblée générale, fixe les orientations et développe l’expertise de l’Association. Il participe à des congrès d’intérêt, contribue à la formation des bénévoles, participe à l’édition de dépliants pour promouvoir le couchage correct des bébés ;
  • quatre antennes (ou délégations), implantées à Lille (59), Nantes (44), Paris (75) et Saint-Étienne (42), afin d’assurer un accompagnement concret et de proximité.

Cette organisation est renforcée par une forte connaissance du réseau associatif, lui permettant de répondre aux différentes demandes de proximité et d’étendre ses actions sur tout le territoire national.

Ressources et financements

Naître et vivre vit en totalité grâce aux dons et aux initiatives prises par les parents d’enfants décédés. Reconnue d’utilité publique, elle est habilitée à recevoir des dons, des donations et des legs. Cette collecte de fonds permet de financer les actions de prévention comme les affiches ou plaquettes d’information sur le couchage des bébés, ainsi que les formations sur la MIN destinées aux professionnels.

Nous avons besoin de bénévoles, d’adhérents et de dons

Comme toute association, nos actions sont à la mesure de l’engagement des bénévoles. Et comme toute association, nous avons besoin de trouver des forces vives. Nos besoins de bénévoles sont variés, nous les avons détaillés à cette page.

Les dons et les adhésions sont en outre une aide indispensable pour continuer nos actions. En faisant un don de 15€, vous adhérez à l’association. Au-delà de 15€, vous devenez une généreuse donatrice ou un généreux donateur. Merci d’avance !

Je donne 15€ pour adhérer à Naître et vivre

Le pilier de l’engagement de l’Association : l’accompagnement

Naître et vivre a pour objectif premier d’accueillir et d’aider les parents endeuillés, mais aussi les grands-parents et les proches d’enfants décédés. À cette fin, elle a mis en place des offres d’écoute et de soutien de proximité à l’intention des parents faisant face à la mort brutale d’un tout-petit :

  • écoute téléphonique permanente ;
  • contact via le mail avec réponse personnalisée dans un délai raisonnable ;
  • rendez-vous d’accueil et d’aide aux parents ;
  • réunions à thème (tous les deux à trois mois) qui font systématiquement l’objet d’un compte rendu ;
  • groupes de soutien, animés par un professionnel de santé (psychologue, médecin, etc.) ;
  • conseil médical et mise en contact avec des professionnels ;
  • rencontre entre parents ;
  • mise en relation avec des structures partenaires et contacts locaux ;
  • inscription à la newsletter, invitations et informations pour chaque participation de Naître et vivre à un événement ou une manifestation autour de la MIN.

Une association tournée vers l’avenir

La vocation de Naître et vivre est de partager l’expérience et la connaissance des facteurs de risque de la MIN, pour prévenir les décès de nourrissons et faire avancer la recherche dans la connaissance de ce mécanisme.
Au-delà de l’accompagnement concret que propose l’Association, notre action porte sur la mise à disposition de ressources de formation et d’information et sur un soutien financier à la recherche, afin de lutter durablement contre la Mort inattendue du nourrisson.

Les dernières actualités de l’Association

Appel aux dons 2016

Grâce à votre générosité, vos dons, l'année dernière nous avons participé à la création du 1er Observatoire National de la MIN. Cette année encore nous avons besoin de vous pour la recherche […]
Lire la suite
Download PDF

Télécharger cet article en PDF