Pourquoi parler de son deuil (2004)

Nous étions 34 pour écouter Nadine BEAUTHEAC présenter l’historique des groupes de soutien à l’association Naître et Vivre.
Pour entendre aussi Véronique POIVRE qui participe à une autre association «Apprivoiser l’Absence» et qui est animatrice d’un groupe de soutien. Ce soir sont également présents des parents qui ont participé à ces groupes d’entre-aide. Dans le but que chacun puisse librement leur poser les questions qu’ils souhaitent. Et que ces parents puissent témoigner de leur expérience par rapport à ce groupe de soutien ou groupe d’entre-aide.

cr_050204_pourquoi_parler_deuil

Download PDF

Télécharger cet article en PDF