En ces premiers mois de l’année

En ces premiers mois de l’année…

Alors que le monde continue de tourner, que l’année est bien entamée, que l’hiver nous livre ses intempéries et que déjà beaucoup de proches semblent avoir « oublié »   ou font « comme si »,  parlant des tracas météorologiques qui permettent de dire quelque chose quand on ne sait ou ne peut parler de l’indicible.

Et si, dans ce contexte, nous œuvrions à l’instar des Japonais,  développant un art bien particulier – le Kintsukuroi, qui consiste à réparer la porcelaine cassée en appliquant de l’or ou de l’argent sur les brisures ?

A travers cet art, il y a une philosophie, consistant à donner de la valeur à ce qui est brisé et ainsi le sublimer. La casse d’une céramique ne signifie plus sa fin, mais un renouveau, une continuité dans son utilisation. Il ne s’agit donc pas de cacher les réparations, mais de mettre celles-ci en avant.

« Les réparations » sur l’objet montrent la force de vouloir exister malgré tout… dans la beauté.

 

 

Naître et Vivre souhaiterait œuvrer comme l’artisan japonais en faisant le pari qu’à travers certaines rencontres l’alchimie s’opère…

  • la formation niveau 2,  le 16 mars 2018 au local,
  • l’Assemblée générale le 24 mars  à Pantin : belle photographie des activités menées et rassemblement des bénévoles,
  • une intervention de Madame Le Grand-Sébille sur son étude « le dernier vêtement »  le 12 avril 2018 à Paris,
  • l’évènement « une fleur une vie » le 5 mai 2018 sur le parvis de la mairie du 15eme,
  • une conférence SIDS à Glasgow du 7 au 9 juin 2018,
  • les journées de l’ANPDE à La Rochelle le 13 au 15 juin 2018.

 

Pour toutes ces rencontres, vous êtes attendus et serez accueillis avec beaucoup de plaisir, car Naître et Vivre se mobilise pour les préparer avec toute son énergie.

L’équipe de Naître et Vivre

 

Download PDF

Télécharger cet article en PDF