Premier congrès européen sur la mort inattendue du nourrisson à Montpellier

Du 29 au 31 mai 2022 prochain aura lieu à Montpellier le premier congrès européen sur la MIN (« Congress an Workshop on SIDS and SUDI ») organisé par l’ANCReMIN, l’Association Nationale des Centres de Références pour la Mort Inattendue du Nourrisson.

Cet événement s’intercale dans le calendrier international : tous les deux ans a lieu un congrès international, alternant entre l’Europe (à Glasgow en Écosse en 2018, Florence en Italie en 2023) et un autre continent (Brisbane en Australie en 2021, finalement tenu en digital) organisé par l’ISPID : International Society for the Study and Prévention of perinatal and Infant Death (Société internationale pour l’étude et la prévention de la mort périnatale).

S’il est l’occasion de rencontres avec des scientifiques et épidémiologistes, une large place sera faite aux parents endeuillés. Une cérémonie alliant partage et recueillement honorant la mémoire des enfants décédés aura lieu le premier jour. De plus, il y aura tout du long de ces trois jours des temps d’échanges pour découvrir les différentes pratiques d’accompagnement des parents endeuillés au sein des pays européens et nouer des relations inter associatives à plus large échelle.

A Montpellier, ce premier congrès international est une opportunité unique d’accéder à des spécialistes prestigieux et experts de la mort inattendue du nourrisson, de s’informer des statistiques ainsi que des recherches et découvertes les plus récentes dans ce domaine. Il doit permettre d’initier la formation d’un réseau paneuropéen afin de partager nos connaissances et nos ressources. Seront présentés les outils mis en place pour soutenir la recherche et la prévention de la mort inattendue.

Les bases d’un futur observatoire européen

Il y aura enfin une présentation de l’Observatoire nationale français des MIN, instrument épidémiologique, que Naître et Vivre a contribué à mettre en place et qui est maintenant labellisé en tant que « Registre ». Cela sera également l’occasion pour les professionnels de proposer des bases pour construire un observatoire européen inspiré par l’observatoire français.

Pour vous, parents endeuillés

 

Plusieurs moyens seront mis à votre disposition pour faciliter les échanges entre membres d’associations de différents pays, notamment l’inscription gratuite au congrès pour les parents, l’organisation de sessions qui vous seront spécifiquement dédiées et la possibilité d’avoir un stand pour présenter votre association.

L’attractivité du programme scientifique ainsi que l’idée d’initier un réseau européen d’associations de parents endeuillés ne peut que vous encourager à participer à ce congrès. Vous trouverez sur le site du congrès  les informations plus précises sur le programme ainsi que les modalités d’inscription.